Soudan: Echange d'ambassadeurs entre Washington et Khartoum pour la première fois depuis 23 ans

Khartoum, Soudan — Le Soudan et les Etats-Unis ont décidé d'élever leur représentation diplomatique, limitée à un chargé d'affaires, au niveau des ambassadeurs, pour la première fois depuis 23 ans.Le Secrétaire d'Etat américain, Michael R. Pompeo, et le Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdouk, ont fait cette annonce mercredi à l'occasion de la visite de ce dernier à Washington.

"Heureux d'annoncer que les Etats-Unis et le Soudan ont décidé d'initier le processus d'échange d'ambassadeurs pour la première fois depuis 23 ans. C'est un pas historique vers le renforcement de nos relations bilatérales", a twitté M. Pompeo.

"Nous sommes heureux d'annoncer que les Etats-Unis et le Soudan ont décidé d'initier un processus d'échange d'ambassadeurs après 23 ans de suspension", a indiqué l'Agence soudanaise de presse (SUNA), citant un communiqué officiel.

Cette décision est un "progrès significatif" dans le renforcement des relations bilatérales entre les Etats-Unis et le Soudan, particulièrement au moment où le gouvernement civil de transition œuvre en faveur de la mise en place de vastes réformes dans le cadre de l'accord politique et de la déclaration constitutionnelle du 17 août 2019.

Le communiqué note que depuis la nomination du Premier ministre Hamdouk, le 21 août, ce dernier qui dirige le gouvernement de transition du Soudan, a installé un gouvernement civil, et apporté des changements personnels importants pour rompre avec les politiques et pratiques du régime précédent.

Il rappelle que le Premier ministre a démontré son engagement à négocier la paix avec les groupes armés, formé une Commission d'enquête pour faire des investigations sur les violences à l'encontre des manifestants, et s'est engagé à organiser des élections démocratiques à la fin de la période (39 mois) de transition.

"Les Etats-Unis restent résolument aux côtés du peuple soudanais dans leur quête de paix, de sécurité, de prospérité, de démocratie et d'égalité", conclut le communiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Infos Plus Gabon

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.