Congo-Brazzaville: Sécurité sociale - Le gouvernement appelé à régulariser le paiement des retraités

Les pensionnés inscrits à la Caisse de retraite des fonctionnaires (CRF) perçoivent depuis le 5 décembre leurs émoluments dans les différents sites de cet établissement, tout en souhaitant que cette action soit désormais pérenne.

Ils sont des milliers, anciens et nouveaux, à envahir les bureaux de la CRF afin de toucher leur pension. A Brazzaville où l'opération a été lancée par le directeur de cabinet du vice-Premier ministre, en charge de la Sécurité sociale, Josias Itoua-Yocka, retraités, veuves et autres bénéficiaires touchent leur argent au site de la direction départementale, à Bacongo ou à Ouenzé.

Sourire aux lèvres, Bernard Monapassi a émis le souhait de voir ce paiement effectif et régulier dans les prochains jours. « Merci quand même mais il faut que cela se pérennise car certains sont morts sans percevoir leur argent. Nous souffrons vraiment. Dans certains pays de la sous-région comme le Gabon ou la Guinée équatoriale, il n'y a pas de retard de paiement de pensions, mais nous comptons sur la dextérité du gouvernement congolais afin d'éviter d'enregistrer d'autres cas de décès dus au manque de pension », a-t-il souhaité.

Afin d'éclairer la lanterne des bénéficiaires, le directeur général de la CRF, François Guimbi, a rassuré le paiement effectif de tous les retraités du Congo, allant de 2008 à 2019. Il leur a demandé de ne pas s'agiter puisque plusieurs équipes seront déployées dans les différentes localités du pays afin de servir ceux de l'intérieur.

Pour être servis, les ayants droit devraient fournir un dossier composé de cinq pièces, notamment la carte nationale d'identité ou le passeport, un ancien bulletin de solde, un relevé d'identité bancaire, l'arrêté de pension et le NIU.

Commencée le 5 décembre, cette opération prendra fin le 31 du même mois. Une manière de permettre aux retardataires et ceux ayant des contentieux de régulariser leur situation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.