Angola: Le ministre veut l'Angop à la pointe de l'information

Luanda — Le ministre de la Communication sociale, Nuno Albino "Carnaval", a encouragé jeudi la direction de l'Agence Angola Press (ANGOP) à récupérer son rôle en tant que principale source de distribution de contenus informatifs dans le pays.

Le gouvernant a fait cette déclaration lors d'une visite au siège de l'Angop, où il a constaté les conditions de travail des professionnels et le fonctionnement de l'agence créée le 30 juillet 1975.

Il a reconnu qu'en raison de sa taille et de son importance dans le secteur des médias, l'Angop devrait mériter davantage l'attention des autorités nationales.

Pour lui, il est nécessaire de redonner à l'agence le rôle qu'elle a toujours joué, compte tenu de l'ampleur et de la dimension de ses actions et de ses compétences.

Au sujet du fonctionnement des médias publics, le ministre a souligné la nécessité de régénérer la grille de contenus et la ligne éditoriale afin de produire une meilleure information et de promouvoir davantage d'approches pédagogiques.

Concernant la formation de cadres, Nuno Albino "Carnaval" a indiqué que la priorité serait basée sur les préoccupations présentées par les organes respectifs.

"Au niveau du ministère de la Communication Sociale, nous avons les priorités pour nos objectifs. Par exemple, nous aurons bientôt une Agence de communication numérique et des médias. Nous devrons donc préparer le personnel à répondre à cette structure", a-t-il signalé.

Lors de sa visite, le ministre était accompagné du secrétaire d'État à la Communication sociale, Celso Malavoloneke, des présidents des conseils d'administration de la Télévision Publique d'Angola (TPA), de la Radio Nationale d'Angolai (RNA) et des Edições Novembro, entre autres individualités.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.