Madagascar: Réseau FARMADA - Labellisation des structures de formation

Améliorer la qualité des offres de formation proposées par les structures membres du réseau FARMADA tout en les valorisant. Tel est l'objectif de ce réseau regroupant actuellement plus de 150 membres constitués par des centres de formation, des ONG et des associations ainsi que des coopératives qui dispensent de Formation Agricole et Rurale (FAR). Bâti dans un esprit de partage, le réseau FARMADA favorise les échanges entre les acteurs de la FAR.

Etude diagnostique. Dans cette optique, une étude diagnostique a été réalisée cette année afin de mettre en place la démarche qualité au niveau des structures de formation. « Deux grands résultats ont été obtenus, à savoir la typologie et le plan de renforcement de capacité des structures de formation des membres du réseau.

En fait, nous voulons mettre en place des dispositifs de labellisation de ces structures de formation. Raison pour laquelle, le réseau a organisé cet atelier de validation du cahier de charges relatif à la gestion du label « SOA FAR » proposé par les membres du comité ad'hoc, pendant deux jours au Centre Tabita à Rasalama, et ce, avec l'appui du programme FORMAPROD », a expliqué Emilson Rakotondrainibe, enseignant dans une université à Fénérive Est, qui plus est, un membre de bureau du réseau FARMADA.

Critères. Les participants à cet atelier sont constitués par des représentants des réseaux régionaux, des membres du bureau exécutif et de l'équipe technique de FARMADA, ainsi que des représentants des ministères publics. Ils détermineront ainsi les critères de labellisation de ces structures de formation en question. Entre-temps, les résultats de l'étude diagnostique seront discutés. A cet effet, des travaux de groupe suivis de séances plénières sont organisés dans le cadre de cet atelier de validation du cahier de charges relatifs à la gestion du label « SOA FAR ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.