Congo-Brazzaville: Vie des partis - Jean-Claude Vuemba et le MPCR se désolidarisent d'Adrien Mbambi Phoba

Le député provincial du Kongo central et sa formation politique reprochent à l'élu du peuple d'avoir agressé le vice-Premier ministre, ministre en charge de l'Intérieur et de la sécurité, à la plénière de l'Assemblée nationale du 4 décembre.

Dans un communiqué du 4 décembre signé par son secrétaire permanent, Jean-Marie Manatshitu Buabua, le Mouvement du peuple congolais pour la République (MPCR), qui dit avoir appris avec consternation l'acte posé par Adrien Mbambi Phoba, élu de la liste MPCR/AMK à la circonscription électorale de Boma, dans le Kongo central, se désolidarise de celui-ci. Cette formation politique dit porter un jugement négatif sur son « comportement ignoble » et dénonce avec la dernière énergie ce qu'il qualifie de « manipulation machiavélique du Front commun pour le Congo (FCC) ».

Ce parti note, en effet, que ses statuts stipulent que « les élus membres du MPCR doivent se conformer à la ligne de conduite générale fixée par le bureau politique du parti et aux directives du secrétariat général ». L'acte posé par ce député, selon ce parti, n'est pas conforme à sa ligne de conduite, ajoutant que la revendication d'un droit doit se faire avec courtoisie, sans laisser subsister aucune amertume.

« Le MPCR déclare qu'aucun de ses députés, national ou provincial, n'a le droit de participer aux conciliabules du FCC. De ce qui précède, le Conseil national du parti est prié de prendre toutes les dispositions utiles afin d'interpeller ce dernier dans un bref délai, et ce conformément aux prescrits des statuts du parti, en rapport avec l'acte commis », est écrit dans le communiqué.

Précisons que lors de l'interpellation à l'Assemblée nationale du vice-Premier et ministre de l'Intérieur ainsi que de son homologue de la Défense et sécurité, en vue de répondre aux préoccupations des députés nationaux sur la situation sécuritaire dans la province du Nord Kivu, le député Adrien Mbambi Phoba et un autre du FCC, Papy Mantezolo, ont tenté d'agresser le vice-Premier ministre, lui reprochant la réhabilitation du gouverneur du Kongo central, leur province d'origine, Atou Matubuana.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.