Tunisie: De jeunes activistes du" FridayForFuture Napol"i protestent contre la COP 21

Tunis/Tunisie — - Environ 200 lycéens et étudiants de "FridayForFuture Napoli" ont organisé un mouvement de protestation contre la 21ème conférence des Parties contractantes à la Convention de Barcelone (Cop 21), qui se tient du 2 au 5 décembre 2019, à Naples (Italie).

Les rues menant au site de la conférence (castel dell'Ovo), ont été bloquées par la police italienne. Les jeunes réunis, jeudi, vers 18h, à via Partenope, ont brandi des pancartes contre le ministre italien de l'environnement et de la protection des terres et de la mer, Sergio Costa et les politiciens qui prennent part à cette manifestation.

«Nous sommes, ici, aujourd'hui pour protester contre les travaux de la COP21, nous avons essayé, lundi, de bloquer l'entrée de la conférence qui, à notre avis, ne produira que le énième accord qui ne sera pas respecté par les pays, ont indiqué Monica et Anna jeunes activistes de "FridayForFuture Napoli", dans une déclaration à l'Agence TAP.

Ces responsables parlent de la mer, mais seulement du point de vue du bussines et en tant que "FridayForFuture", nous pensons qu'il ne s'agit plus de parler, nous voulons des interventions concrètes qui protègent réellement l'environnement, ont appuyé les deux jeunes activistes.

Les jeunes de FridayForFuture ont fait par ailleurs un "die-in", faisant semblant de mourir pour affirmer que la population est au bord de l'extinction.

Le temps passe vite, notre devise: "Arrêtez de parler, agissez maintenant" ont-elles réclamé.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.