Congo-Kinshasa: CACH - L'UNC appelle à la mutation en plateforme politique

*Depuis que Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, au nom de leurs partis politiques respectifs, ont signé l'accord de Nairobi formant la coalition CACH, il y a plus d'un an, certains analystes ont relevé le fait qu'ils avancent désormais sans boussole. Bien que leur union ait abouti à la prise du pouvoir, à l'issue des dernières élections de 2018, auxquelles a été élu Président de la République, Félix Tshisekedi. Son Directeur de Cabinet et Président National de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC), a épinglé cet aspect des choses au cours d'une réunion de la Direction politique nationale du parti tenue à Kinshasa, le 4 décembre 2019.

Il était question d'évaluer la situation sécuritaire et humanitaire sur l'ensemble du pays ainsi que le fonctionnement de la coalition Cap pour le Changement (CACH). L'UNC a donc invité les membres de la coalition CACH à se structurer en une plateforme politique pour consolider l'alliance entre l'UNC & Alliés et l'UDPS & Alliés, en vue de renforcer la cohésion et l'unité d'action derrière le Président de la République.

"A cet effet, un projet de charte a été adopté et sera soumis à l'appréciation de nos alliés de l'UDPS & Alliés pour une éventuelle adoption par notre coalition", précise le communiqué de la réunion, signé par Vital Kamerhe.

Il est plus que temps aujourd'hui pour les membres du CACH qui forment une partie de la coalition au pouvoir avec leurs alliés du Front Commun pour le Congo (FCC), de se réorganiser pour mieux affronter les prochains défis autant politiques que sociaux.

Au cours de cette réunion, l'UNC a aussi condamné les massacres, tueries et toutes formes d'exactions perpétrées par les groupes armés et autres forces négatives notamment sur les populations de Beni, Ituri et Tanganyika.

Ainsi, a-t-elle invité ses membres, quels que soit leurs statuts au sein ou en dehors des institutions de l'Etat et du parti, de s'abstenir de tout propos, faits et actes concernant la situation à l'Est et susceptibles d'envenimer ou de choquer la conscience nationale et internationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.