Congo-Kinshasa: Assemblée nationale - Le Projet de loi de Finances 2020 transmis au Sénat en seconde lecture

Puisque la plénière vient d'adopter le rapport de la commission économique et financière sur le projet du budget exercice 2020, la Chambre sœur du Senat devra, à son tour, examiné scrupuleusement ledit projet auquel le peuple congolais attend sa promulgation avec impatience par le Chef de l'Etat.

Présidée par le Député national Remy Masamba, la commission économique et financière de la Chambre basse du parlement a présenté son rapport au cours de la plénière qui s'est tenue jeudi 5 décembre 2019. Après cet exercice effectué par le Rapporteur de l'ECOFIN, Simene wa Simene Samuel, les élus du peuple ont exprimé leurs préoccupations à cette commission qui n'avait pas tardé à présenter ses éléments de réponse, sous l'œil vigilant de Mme Jeanine Mabunda Lioko, Présidente de l'Assemblée nationale.

Après maintes analyses, ce rapport a été calibré des recommandations qui ont été faites à l'endroit du Gouvernement en matière des recettes et des dépenses. D'autres recommandations ont été adressées à l'endroit de la DGDA, DGI et DGRAD. Au Gouvernement, la commission ECOFIN a insisté sur le respect légal pour le dépôt du projet de loi de finances à l'Assemblée nationale. En matière des recettes, elle en a appelé à l'accélération de la mise en œuvre des mesures d'accompagnement non encore exécutées pour améliorer la maximisation des recettes ; à la réforme du système fiscal ; au renforcement du mécanisme de saisie et de traçabilité des recettes des budgets annexes et des comptes spéciaux au Trésor public ; à la certification des réserves des ressources minières, gazières, pétrolières et forestières du pays en vue de la recherche des capitaux sur les marchés financiers internationaux.

En matière de dépenses, la Commission ECOFIN de l'Assemblée nationale a martelé au respect des dispositions légales en matière de procédures d'exécution des dépenses de l'Etat ; renforcement de contrôle du fichier des effectifs des agents de l'Etat pour éviter le coulage des fonds publics lors de la paie des rémunérations ; s'assurer que les recettes de l'Etat perçues en devises soient effectivement encaissées en devises, etc. Au final, le rapport a été adopté et aussitôt transmis au Sénat en seconde lecture, bien évidemment après le toilettage de l'ECOFIN.

Il convient de signaler que les Députés nationaux Adrien Phoba et Papy Matezolo sont exclus temporairement durant cinq séances plénières de l'Assemblée nationale. Ainsi en a décidé le Bureau de la Chambre basse du parlement conformément au Règlement Intérieur en son article 34 points 3 et 5. Ces deux élus du Kongo central ont été à la base des troubles lors de la plénière de mercredi dernier alors que le Vpm, ministre de la sécurité et de l'intérieur et le ministre de la défense étaient invités à l'Assemblée nationale pour éclairer la nation sur les dernières inondations à Kinshasa ainsi que sur la situation sécuritaire à Beni.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.