Afrique: Le Fonds mondial félicite le PEPFAR pour son leadership et ses résultats

Genève — Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a salué le formidable leadership du Plan d'urgence du Président des États-Unis pour la lutte contre le sida, le PEPFAR, qui vient de publier ses derniers résultats d'où il ressort que 18 millions de vies ont été sauvées grâce à des investissements responsables, transparents et efficaces au regard des coûts.

Le PEPFAR collabore étroitement avec le Fonds mondial et d'autres partenaires dans le cadre d'efforts planétaires pour lutter contre l'épidémie de VIH et les résultats qu'il a obtenus prouvent qu'en s'attelant davantage à atteindre les populations clés touchées par le virus, on obtient des avancées prometteuses.

Au moment d'annoncer les résultats du PEPFAR, la Coordonnatrice des États-Unis pour la lutte mondiale contre le sida, Deborah L. Birx, a attiré l'attention sur les progrès réalisés par le projet DREAMS - acronyme anglais pour « jeunes femmes déterminées, résilientes, autonomisées, libérées du sida, conseillées et en sécurité » - qui privilégie les interventions structurelles nécessaires à l'échelle des pays et des communautés pour garantir que les jeunes femmes puissent rester à l'abri du VIH.

Selon le PEPFAR, les nouveaux diagnostics de VIH chez les adolescentes et les jeunes femmes ont reculé de 25 pour cent, voire davantage, dans pratiquement toutes les régions qui mettent en œuvre le programme DREAMS dans dix pays africains fortement touchés.

« Le PEPFAR obtient des résultats extraordinaires et nous travaillons ensemble pour que "universelle" prenne tout son sens dans "couverture sanitaire universelle", en veillant à ce que les plans des pays en la matière tiennent véritablement compte de tout le monde, en particulier des plus vulnérables », a déclaré Peter Sands, le Directeur exécutif du Fonds mondial.

« Le VIH frappe toujours bien trop de personnes et la seule façon d'en finir avec l'épidémie consiste à aller à la rencontre de toutes celles et tous ceux qui ont besoin de traitement, de prévention et de soins. »

L'annonce du PEPFAR est intervenue juste avant la Journée mondiale de lutte contre le sida, célébrée le 1er décembre en mémoire des personnes qui sont mortes de la maladie, l'une des plus grandes pandémies ininterrompues de l'histoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Global Fund

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.