Sénégal: Ligue 1 - Les arbitres invités à être "regardants" sur le temps de jeu réel

Dakar — L'entraîneur de Diambars, Pape Boubacar Gadiaga, et son homologue de Génération Foot, Djiby Fall, invitent les dirigeants de la Ligue sénégalaise de football professionnel et les arbitres à sanctionner la faiblesse du temps de jeu réel en Ligue 1.

Les deux entraîneurs interrogés séparément par l'APS trouvent le temps de jeu réel "faible" dans les championnats sénégalais.

Gadiaga et Fall appellent les arbitres à être plus "regardants" sur le temps de jeu, estimant que les joueurs perdent "beaucoup de temps".

"Si les dirigeants veulent des joueurs aguerris et capables de tenir la dragée haute à leurs concurrents africains et du monde, on doit changer nos façons de faire", lance l'entraîneur de Génération Foot.

"On peut perdre jusqu'à un quart d'heure [de temps de jeu], avec des équipes qui, en plus de leur stratégie défensive, refusent systématiquement (de jouer) en obstruant le jeu par des fautes, des simulations et autres fautes techniques", déplore Pape Djiby Fall.

Pape Boubacar Gadiaga, qui retrouve la Ligue 1 après avoir passé une saison en Ligue 2, dit regretter la même chose.

"Les arbitres doivent être beaucoup plus regardants dans la gestion de leur match et du temps de jeu", plaide-t-il.

"Certaines équipes, qui peuvent soutenir difficilement le rythme, multiplient les gestes d'anti-jeu ou refusent carrément de jouer en tuant le temps", fait remarquer Gadiaga.

Il estime que "c'est un mauvais service" rendu aux joueurs locaux, qui doivent participer à des compétitions où le temps de jeu n'est pas faible.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.