Angola: Le vice-président namibien quitte Luanda

Luanda — Le vice-président namibien Nangolo Mbumba a quitté Luanda vendredi matin après avoir assisté au 2e colloque international sur l'histoire du MPLA, qui se tient dans la capitale du pays du 04 au 06 ce mois.

Nangolo Mbumba a été conférencier sur le thème «MPLA et la politique de libération de l'Afrique australe», intrinsèque au panel «Le Parti du travail et les défis de l'État angolais (1980-1985)».

Étaient également présents à l'événement l'ancien président capverdien Pedro Pires, Durão Barroso, l'ancien Premier ministre du Portugal (2002-2004) et des entités liées au Congrès national africain (ANC - parti gouvernemental sud-africain), entre autres.

Le colloque a également abordé les panels «L'indépendance et les défis de la construction de l'État (1975-1979)» et «MPLA - Contexte international et évolution du système politique en Angola (1986-1991)».

«Le rôle de premier plan du MPLA dans la consolidation des institutions démocratiques: du retour de la guerre à la paix (1992-2002)» fera également partie des débats de cet événement politique international.

Le 1er Colloque international sur l'histoire du MPLA s'est tenu du 6 au 8 décembre 2011, dans le cadre des commémorations du 55e anniversaire de sa fondation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.