Congo-Kinshasa/Maroc: Ligue des Champions - L'AS V Club revanchard face au Raja

Comme on se retrouve. Finalistes de l'édition 2017 de la Coupe de la CAF, l'AS Vita Club et le Raja de Casablanca se retrouvent cette fois en phase de poules de la Ligue des Champions, ce vendredi au stade des martyrs à Kinshasa.

Les Dauphins Noirs reçoivent les marocains, presqu'un an jour pour jour après la finale de la Coupe de la CAF perdue en score cumulé (4-3). L'histoire d'un rêve brisé par un but de différence.

L'AS VClub sur un parcours qui reflétait l'image d'un champion était tombé de haut au dernier combat, face au Raja. Les 45 ans d'attente d'un titre africain en finiront prolongés.

Les Casablancais dominaient les Kinois (3-0) à l'aller et se refusaient de quitter le stade des martyrs sans marquer un but au retour.

L'enthousiasme et la volonté de remonter la pente n'avaient pas suffi le 05 décembre 2018 pour couronner l'ASV, victoire (3-1) mais le titre file au Royaume Chérifien.

Les deux clubs sont revanchards, puisque Vita Club s'est fait battre par le Raja l'année dernière en finale de la Coupe de la CAF, tandis que les Verts cherchent à rester dans la compétition après leur défaite inaugurale face à l'Espérance de Tunis.

Le Raja n'avait jamais battu Vita Club à domicile. Les deux clubs s'étaient aussi croisés en poules de la Coupe de la CAF et le match aller au Complexe Mohammed V s'est soldé par un nul (0-0), tandis que le Raja a perdu à Kinshasa (0-2).

Ce vendredi, la vengeance dans tous ses sens est permise à l'AS VClub. Les souvenirs noirs du passé récent trottent encore dans les têtes de joueurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.