Cameroun: Financement des activités communales en 2018 - Le FEICOM redistribue 88,836 milliards de F

L'institution vient de publier un rapport annuel où elle revient sur des actions menées pour un meilleur encadrement des collectivités territoriales décentralisées.

En 2018, le Fonds spécial d'équipement et d'intervention intercommunale (Feicom) a mobilisé des recettes fiscales et non fiscales à hauteur de 158,38 milliards de F sur des objectifs annuels de 146,632 milliards. L'information est contenue dans le rapport 2018 que l'institution vient de publier.

Dans sa mission d'accompagnement des collectivités territoriales décentralisées, le Feicom dit avoir reversé au cours de 2018 une enveloppe de 88, 836 milliards de F dans le cadre des opérations de redistribution des impôts communaux soumis à péréquation.

Dans le même temps, 333 financements d'un montant total de 31,902 milliards ont été accordés aux collectivités territoriales en respect des orientations gouvernementales en matière de promotion de la croissance et de l'emploi.

« Tout comme au cours des années antérieures, le secteur des infrastructures bénéficie de plus de la moitié des financements (51,09%), suivi du secteur des industries et services (16,11%) et celui de l'éducation (14,08%)», peut-on lire dans le rapport.

Dans le volet des partenariats, la mise en oeuvre du programme décentralisation- Feicom-villes moyennes, financé par la banque allemande de développement Kfw s'est poursuivi tout comme la mise en œuvre du programme de construction des cités municipales, financé par le crédit foncier du Cameroun.

Une initiative dont l'objectif est « accroître l'offre en logement dans les communes afin de permettre aux fonctionnaires, agents de l'Etat et travailleurs du secteur privé, de résider dans les localités où ils sont affectés », indique Philippe Camille Akoa, directeur général du Feicom.

Pendant ce temps, les discussions avec l'Union européenne et la Kfw en vue de la mise en oeuvre du programme de développement économique et social des villes secondaires exposées à des facteurs d'instabilité ont abouti à la signature d'une convention de financement d'un montant de 13,119 milliards de F.

En 2018, dans le sous-programme « gouvernance locale », le Feicom a poursuivi ses actions allant dans le sens de la promotion d'un développement harmonieux des collectivités territoriales décentralisées avec notamment le suivi des stratégies sectorielles, la redynamisation des plateformes de collaboration, la contribution au renforcement des capacités des magistrats municipaux, etc. 2018 a aussi été l'année de la réorganisation du Feicom.

Il est désormais un établissement public à caractère économique et financier, ce qui lui donne une plus grande marge de manoeuvre et fait définitivement de lui un partenaire incontournable des CTD.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.