Sénégal: Lutte contre le vol de bétail - Samba Ndiobène Kâ va impliquer des ministères régaliens

Dakar — Le ministre de l'Elevage et des Productions animale, Samba Ndiobène Kâ, a promis de s'en ouvrir à ses collègues de la Justice, de l'Intérieur et des Forces armées pour résoudre le problème du vol de bétail au Sénégal, a appris l'APS.

"Abordant la question relative au vol de bétail, il (Samba Ndiobène Kâ) a promis de s'en ouvrir à ses collègues de la Justice, de l'Intérieur et des Forces armées, afin que des solutions idoines, mais également durables puissent être trouvées et que la Loi soit appliquée dans toute sa rigueur", lit-on dans le rapport de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale.

Dans ce document consulté par l'APS, vendredi, lors du vote du budget 2020 du ministère de l'Elevage, Samba Ndiobène Ka a estimé que "tout le monde devrait s'investir dans la prise en charge" de cette problématique de vol de bétail.

En 2017, les députés sénégalais ont voté une loi durcissant le vol de bétail dont les auteurs encourent une peine d'emprisonnement de 5 à 10 ans et une amende égale ou supérieure à 500.000 francs CFA.

Le budget du ministère de l'Elevage et des Productions animales est arrêté pour l'exercice 2020 à la somme de 25 809 776 253 FCFA en crédit de paiement pour 46 905 079 360 FCFA en autorisations d'engagement

Il comprend un programme consacré à la production animale pour 21 875 551 039 FCFA en crédits de paiement et 45 937 125 290 FCFA en autorisation d'engagement.

Le deuxième programme est consacré à la santé animale et la santé publique vétérinaire pour 850 866 070 FCFA en crédit de paiement et 716 268 070 FCFA en autorisation d'engagement.

Le troisième programme couvre la mise en marché des produits animaux pour 284 015 000FCFA en crédits de paiement et 151 686 000 FCFA.

Le 4e programme concerne le pilotage, la coordination et la gestion administrative pour des montants de 2 799 344 144 FCFA en crédit de paiement et 100 000 000FCFA en autorisation de paiement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.