Angola: Le FMI débourse 247 millions de dollars pour le pays

Luanda — Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé jeudi la troisième subvention de 247 millions de dollars, sur un total de 1,48 milliard, pour l'Angola, dans le cadre du programme de réforme convenu avec le gouvernement angolais, a appris l'Angop de source institutionnelle.

Cela a été annoncé ce vendredi à Luanda par le représentant du FMI en Angola, Marcos Souto, lors de la 9e édition du Forum sur les Défis de la gouvernance de l'ère numérique.

L'une des allocations a été faite en juin de cette année, d'un montant de 248,15 millions de dollars US, au moment de la conclusion du premier examen du programme économique de l'Angola, soutenu par un accord élargi à la lumière du Fonds d'extension (FEP) créé pour fournir assistance aux pays qui connaissent de graves déséquilibres de paiement dus à des obstacles structurels.

Pour le représentant du FMI, le programme économique de l'Angola reste sur la bonne voie, malgré les défis auxquels il sera confronté. Selon lui, l'Angola continue de faire face à un environnement extérieur détérioré, ce qui affecte les perspectives économiques du pays. Pour le FMI, la loi sur la lutte contre le blanchiment d'argent et contre le financement du terrorisme, la lutte contre la corruption et l'application de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), en vigueur depuis octobre dernier, sont d'autres indicateurs de l'amélioration de la politique économique en Angola.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.