Togo: ESA-EPAC, la confiance renouvelée !

6 Décembre 2019

Trois ans après le partenariat qui les lie, les deux partenaires, après bilan, ont décidé d'aller de l'avant. Et donc, procéder à un renouvellement du partenariat.

Mieux qu'un simple renouvellement, ESA (Ecole Supérieure des Affaires) et l'EPAC (Ecole Polytechnique d'Abomey Calavi-Bénin) ont décidé d'ouvrir le champ de ce partenariat qui concernait déjà, le Génie civil, au Réseau Telecom et à l'Informatique de Gestion. Les documents de ce renouvellement qui s'étend aux deux autres filières précitées ont été signés ce Vendredi sur le site de l'ESA à Agoè dans la banlieue Nord de Lomé, par les premiers responsables des deux structures, côté togolais, par Dr Charles Birrégah, et côté béninois par Professeur titulaire des universités CAMES, Directeur de l'EPAC, Guy Alain Alitonou.

Au cours de cette cérémonie, il a été question pour le Président Directeur général et Fondateur de l'ESA de dresser son bilan des trois premières années de ce partenariat qui a vu le jour en 2016. Il a relevé qu'une centaine d'étudiants de son établissement, inscrits en Génie civil, ont bénéficié des travaux pratiques dans les laboratoires de l'EPAC. Aussi, des professeurs de l'EPAC ont fait le déplacement de Lomé pour dispenser des cours à l'ESA. Il en a été de même pour des étudiants en visite au Togo qui ont bénéficié de l'assistance de l'ESA.

L'EPAC fait depuis quelques moments, centre d'excellence par la Banque mondiale, l'ESA d'après son premier responsable entend également jouir de brillance du partenaire. « Nous avons un partenariat qui vit. EPAC a des enseignants de rang mondial, et des laboratoires de référence. Nous voulons faire de l'ESA le numéro 1 de l'informatique au Togo », ce sont là quelques mots de Dr Birrégah, qui a haussé encore plus l'éclat de cérémonie à laquelle prenaient part des étudiants, annonçant ainsi, la prochaine distinction du prix qualité secteur B, de l'ESA par le gouvernement togolais.

Côté béninois, Professeur Alitonou a salué l'investissement du premier responsable de l'ESA pour la jeunesse. Il a justifié l'élargissement du champ d'action du partenariat par la satisfaction tirée des trois premières années. Le responsable de l'EPAC a convié les étudiants à se mettre dans la dynamique de leur Directeur, qui n'a en aucun moment hésité à multiplier les coopérations pour une éducation de qualité des apprenants togolais. Il espère voir l'ESA à travers cet élargissement du champ d'action de leur partenariat, « grandir et aller davantage » dans ces domaines concernés par le partenariat mais aussi, est disposé à l'ouvrir vers d'autres que sont l'environnement, les infrastructures de transport et de l'énergie, pour lesquels l'EPAC vient d'être consacrée centre d'excellence par la Banque Mondiale.

ESA, c'est plus d'une douzaine de 12 diplômes reconnus CAMES et 16 prix d'excellence à travers le monde, une performance jamais encore réalisée par un établissement universitaire privée au Togo. Quant à l'EPAC, une école créée depuis 1977, est la plus grande école polytechnique du Bénin.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.