Cameroun: Beurre de cacao - La conservation plus facile

Un flacon adapté a été présenté récemment à la chambre d'Agriculture.

En 2017, de jeunes ingénieurs ayant suivi un programme d'appui à la rénovation et au développement de la formation professionnelle agropastorale et durable (C2D AFOP), centre de Natchigal, se regroupent en vue de constituer une coopération dénommée Rock-coco spécialisée dans la transformation du cacao. Ils privilégient la commercialisation du beurre de cacao.

Cependant, la mévente des 18 litres produits, d'une valeur marchande de près de 300 000 F douche leur enthousiasme à poursuivre cette activité. Après des recherches, il ressort que cet échec quasi général dans le secteur de la transformation, est dû au caractère solide du beurre de cacao rendant son utilisation difficile. D'où la naissance du projet dénommé : « Fabrication d'un dispositif sous forme de flacon pour maintenir le beurre de cacao liquide ». C'est pour présenter cette innovation qu'une conférence a eu lieu à la chambre d'Agriculture, des pêches, de l'élevage et des forêts du Cameroun récemment à Yaoundé.

Selon Joseph Balla Balla, chef de projet de la coopération Rockococo, « ce dispositif 100% pur beurre de cacao bénéficie d'un apport de chaleur régulier favorisant le maintien de la fluidité du beurre de cacao. » Il a également souligné que la mise au point de ce dispositif va favoriser les échanges sur le marché et apporter une plus-value aux cacaoculteurs intéressés par la transformation. Par ailleurs, ce marché va aboutir à la création de nombreux emplois.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.