Angola: La police lance le projet "Notre commissariat"

Luanda — La Police nationale a lancé vendredi, à Luanda, le projet dénommé "Notre commissariat", une initiative qui vise à réponse, d'une manière prompte, aux préoccupations présentées par la population.

Cette initiative de la police nationale sera mise en œuvre, dans un premier temps, dans le premier poste de la police du district de Ingombota, ainsi que dans les postes 44, à Viana, 51 et 52, situés dans la municipalité de Belas.

Le lancement officiel a eu lieu au poste 44 localisé dans la municipalité de Viana, sous l'orientation du commandant général de la police nationale, Paulo de Almeida.

S'exprimant à la presse, Paula de Almeida a souligné que le projet "Notre commissariat" comprend trois éléments fondamentaux qui sont: la prévention, l'investigation et la réaction. Selon lui, ces éléments sont donc des aspects qui facilitent la prestation d'un service prompte.

Pour le commandant général, la proximité avec le citoyen reste l'un des éléments fondamentaux pour que la police agisse de manière très efficace.

Il a ensuite fait savoir que lorsqu' un citoyen fera sa plainte dans l'un de ces postes, il pourra compter sur une intervention rapide, puisque le dispositif de la police a été soumis à une formation dans ce sens.

À cet effet, le commandant général a alerté, suite aux troubles qu'on observe souvent en décembre, que la police allait combattre tout individu qui, en cette période, dérogerait aux bons principes et perturberait l'ordre et la tranquillité publique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.