Angola: Les hôpitaux de Luanda ont besoin de 290 poches de sang /jour

Luanda — La province de Luanda a besoin de 290 poches de sang de 450 ml par jour, a déclaré vendredi, Deodete Machado, directrice générale de l'Institut national de sang.

Cependant, à peine 80 poches de sang sont prélevées par jour, ce qui est certainement insuffisant pour satisfaire les demandes reçues des hôpitaux de la capitale angolaise.

Selon la responsable, qui s'adressait à l'ANGOP, en marge du premier forum national d'hémothérapie, l'institution éprouve encore des difficultés en qui ce concerne le stock de sang, car les donneurs sont pour la plupart des membres de la famille des patients.

L'institut compte 14.000 donateurs, mais ce chiffre se révèle encore insuffisant pour répondre à toute la demande.

L'Institut national du sang (INS) approvisionne en sang les hôpitaux Américo Boavida, pour enfants et l'Institut national de lutte conte le cancer.

Le don de sang, est un geste bienveillant pour sauver la vie de personnes qui subissent des traitements, des interventions médicaux majeurs et complexes, tels que des transfusions et des chirurgies.

Les données disponibles indiquent que la banque nationale du sang a besoin de 300.000 donneurs bénévoles, afin de combler le manque de sang, et améliorer les soins de santé.

Actuellement, l'Angola compte environ 30 millions d'habitants, alors qu'il n'a que 10.000 donateurs.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande qu'un pour cent de la population fasse un don du sang pour la sécurité fonctionnelle des unités hospitalières.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.