Sénégal: Vers la création de postes d'attachés d'enseignement et de recherche dans les universités publiques

Dakar — Le gouvernement envisage, dans les années à venir, de faire de certains étudiants en master ou doctorat des attachés temporaires d'enseignement et de recherche (ATER), a-t-on appris samedi auprès de l'Assemblée nationale.

"Une partie de la bourse attribuée aux étudiants en master/doctorat sera transformée, en relation avec les laboratoires, en poste d'attaché temporaire d'enseignement et de recherche (ATER), à l'instar de ce qui se fait dans les grandes universités occidentales", écrit la commission des finances de l'institution parlementaire dans un rapport dont l'APS a obtenu une copie.

Le rapporteur de ladite commission affirme tenir cette information du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Cheikh Oumar Hanne.

Selon le rapport, cette mesure devrait permettre au gouvernement d'arriver à "une meilleure implication des étudiants en master/doctorat dans l'encadrement des étudiants de niveau inférieur, à travers notamment les séances de travaux dirigés et/ou pratiques".

"Les meilleurs parmi les candidats retenus dans ces postes d'ATER seront retenus et mis dans de bonnes conditions", pour devenir d"'éminents enseignants-chercheurs", ajoute le rapport.

Samedi soir, M. Hanne était devant les députés pour défendre le projet de budget de son ministère pour l'exercice budgétaire 2020.

Le gouvernement a alloué 203.227.932.514 francs CFA au département de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.