Djibouti: Le pays en campagne pour siéger au Conseil de sécurité de l'ONU

La République de Djibouti a lancé jeudi 5 décembre à New York sa campagne officielle pour le siège de membre non-permanent du Conseil de sécurité de l'ONU pour la période 2021-2022. Le problème pour Djibouti, c'est la concurrence du Kenya, un poids lourd de la région, qui, contre toute attente, a déjà obtenu le soutien de l'Union africaine.

Depuis des mois, le gouvernement de Djibouti ne ménage pas ses efforts. L'objectif, bien sûr, est de grande valeur : siéger pendant deux ans au sein de l'organe de la sécurité collective mondiale.

Ce vendredi à New York c'était le point d'orgue de sa campagne. Le ministre des Affaires étrangères en était l'animateur. Rencontre avec le groupe arabe, alors que la Ligue arabe soutient son plaidoyer, avec le groupe de l'Organisation de la Conférence islamique, qui lui a déjà apporté son appui, puis avec le groupe africain... alors que l'Union africaine, en revanche, appuie officiellement son rival, le Kenya.

Mahmoud Ali Youssouf, ministre des Affaires étrangères, a donc répété son argumentaire : Djibouti a joué un rôle positif en Somalie, au Yémen, face à la piraterie ; le pays coopère avec toutes les forces militaires étrangères présentes sur son territoire et accueille sur son sol l'organisation régionale IGAD.

« Nous n'avons jamais été une voix dissonante », a expliqué le chef de la diplomatie djiboutienne. Qui a martelé son « incompréhension » et son sentiment d'avoir été « lésé » par le soutien africain au Kenya. Un soutien que Djibouti se fera fort de retourner en sa faveur, en janvier, au prochain sommet d'Addis Abeba.

Daoud Houmed Abdallah, représentant en Europe de la majorité présidentielle djiboutienne, espère lui aussi changer la donne en énumérant les arguments en faveur de son pays.

La République de Djibouti regrette la candidature du Kenya qui a déjà été membre non permanent du Conseil de sécurité en 1977-1978 puis 1997-1998. Malgré sa petite taille et sa démographie faible, Djibouti n'a jamais manqué de montrer solidaire avec la communauté internationale...

Daoud Houmed Abdallah

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.