Afrique: Ligue des champions CAF - L'Espérance enchaîne, le Raja et Al Ahly se reprennent

La deuxième journée de la phase de groupes de la Ligue des champions CAF 2019-2020 a débuté vendredi 6 décembre. L'AS Vita Club a subi son deuxième revers d'affilée en s'inclinant à domicile face au Raja (1-0). Al Ahly l'a emporté sur Al-Hilal (2-1) et l'Espérance de Tunis a enregistré sa deuxième victoire en autant de matches face à la JS Kabylie (1-0).

Trois matches, cinq buts inscrits, aucun match nul et aucun score nul et vierge : tel est le bilan du début de la deuxième journée de la phase de groupes de la Ligue des champions CAF. Trois rencontres étaient programmées ce vendredi 6 décembre : deux concernaient le groupe D et la dernière opposait deux équipes du groupe B.

Deux de chute pour l'AS Vita

L'AS Vita Club a ouvert le bal avec la réception du Raja Casablanca au Stade des Martyrs de Kinshasa. Les Congolais et les Marocains, battus respectivement par la JS Kabylie et par l'Espérance de Tunis le week-end précédent dans le groupe B, devaient réagir. La réaction n'est venue que d'un côté : celui du Raja, qui l'a emporté sur le plus petit des scores (1-0).

Après une première période dominée, les visiteurs ont forcé le verrou dès le retour des vestiaires. Soufiane Rahimi a libéré les Aigles verts en plaçant une bonne frappe précise dans le petit filet de Nelson Lukong depuis l'entrée de la surface (48e). L'AS Vita a essayé de réagir, mais ses attaques étaient trop peu dangereuses pour troubler Anas Zniti, le gardien du Raja, vigilant et autoritaire dans les airs.

Le Raja Casablanca se replace dans la course à la phase finale avec ces trois premiers points. En revanche, l'AS Vita Club reste lanterne rouge avec aucun point.

Tout baigne pour l'Espérance

Après la victoire du Raja sur l'AS Vita, l'Espérance de Tunis et la JS Kabylie se retrouvaient pour un match dont l'enjeu était le leadership du groupe B. Pendant longtemps, la rencontre a donné lieu à un florilège de ratés et d'imprécisions. Mais c'est bien l'Espérance qui dictait le rythme et, petit à petit, le cadre s'est rapproché.

Intenable, Anice Badri a fait planer la menace sur la cage des Algériens jusqu'à faire craquer la défense. Amine Belaïli a commis la faute sur l'ailier, et ce dernier s'est fait justice lui-même en transformant avec sang-froid son penalty (73e). Après tout un match à subir, la JSK a eu une occasion en or pour revenir au score, mais Hamza Banouh a manqué le cadre à la fin du temps réglementaire.

L'Espérance réalise un excellent début de campagne avec deux victoires en deux matches. Elle est seule en tête pour l'heure, devant la JSK et le Raja. L'AS Vita est à zéro.

Al Ahly rejoint Al Hilal

Le dernier match de vendredi a eu lieu au Caire entre Al Ahly et Al Hilal dans le groupe B. Les Egyptiens n'ont pas tardé à montrer qu'ils étaient plus en forme que lors de leur premier match, qu'ils avaient perdu contre l'Etoile du Sahel. Dès la 15e minute, Hussein El Shahat a surgit dans le dos de la défense pour reprendre du plat du pied sans contrôle un centre et ouvrir le score. Puis, Abdel Latif Osman a retenu Junior Ajayi dans la surface, provoquant ainsi un penalty indiscutable. Ramadan Sobhy a fait le break d'un contre-pied parfait (37e).

L'avantage pris n'a pas empêché Al Ahly d'insister pour corser encore l'addition. Mais la frappe lourde et lointaine de Mohamed Magdi Kafsaha s'est écrasée sur la barre transversale. La victoire est là, mais la réduction de l'écart au bout d'un temps additionnel interminable (but à la 90+7e sur 10 minutes de temps additionnel), signée Althar El Tahir, vient lui donner un goût légèrement plus amer.

Les Soudanais d'Al Hilal et les Egyptiens d'Al Ahly se partagent pour l'heure la première du groupe B, en attendant le match entre Platinium et l'Etoile du Sahel.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.