Congo-Brazzaville: Contentieux sportif - Me Guy Florent Magba demande l'intervention de la CCAS dans son conflit avec la Fécoju-self

Dans un courrier adressé au président de la Chambre de conciliation et d'arbitrage du sport (Ccas), l'ancien directeur technique et entraineur de l'équipe nationale a invité cette structure à sommer la Fédération congolaise de ju-jitsu et self défense (Fécoju-self) de payer ses primes.

Depuis sa démission, en octobre dernier, du poste d'entraîneur des Diables rouges, à cause de ce qu'il appelle "une mauvaise plaisanterie qui ne pourra faire avancer la structure", Me Guy Florent Magba s'est lancé dans une contradiction farouche face aux dirigeants de la Fédération. Afin de trouver une solution à l'« amiable » à la crise, l'intéressé sollicite la participation de certaines structures dont la Ccas. « Pour être en conformité avec nos textes, notamment l'article 72 de notre règlement intérieur, je viens recourir à vous pour un arbitrage impartial. Je réclame une somme de trois millions francs CFA de primes de sélectionneur national entre la période de 2015 et 2018 », explique le plaignant.

Il souhaite également que la Ccas demande à la Fécoju-self de lui payer une somme de vingt-quatre millions francs CFA pour ses quatre années de travail au sein de cette structure. Selon lui, si cela n'est pas fait dans un délai de quinze jours, il se verra « dans la triste et pénible obligation d'user de la voie de droit la plus énergique devant les juridictions compétentes ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.