Ile Maurice: Accusé d'un double meurtre, il retrouve la liberté

8 Décembre 2019

Il a passé deux ans en prison jusqu'ici. Mais, vendredi 6 décembre, la Bail and Remand Court a accédé à sa demande de remise en liberté. Ainsi, deux ans après le double meurtre dont il est accusé, Yousuf Nurudin a été libéré contre une caution de Rs 150 000. Il était incarcéré à la prison de Beau-Bassin depuis 2017.

L'homme de 35 ans fait l'objet d'une accusation provisoire du meurtre de son épouse, Neha Ghoorah, 25 ans, et de celui de Navin Gunputh, 40 ans. Leurs corps avaient été retrouvés dans une voiture, au fond d'un ravin, à Valton, le dimanche 30 juillet 2017. Ils ont eu la gorge tranchée. Un témoin oculaire aurait aperçu un individu à motocyclette se disputer avec Neha Ghoorah et Navin Gunputh le 21 juillet, date à laquelle ces derniers n'ont plus donné signe de vie.

Le suspect, qui a été arrêté le jour de la découverte des cadavres, a retenu les services de Mes Nadeem Hyderkhan, Arshaad Inder, Hisham Oozeer et Rama Valayden.

La Bail and Remand Court a décidé de lui accorder la liberté conditionnelle d'autant plus qu'il n'y a pas de preuves concrètes contre l'accusé. «La police elle-même a indiqué qu'elle n'a que des preuves circonstancielles alors que le suspect est en prison depuis deux ans», relève la Cour.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.