Ile Maurice: Vol allégué - Katrin Köhler et sa bataille pour récupérer sa chienne Lakshmi

8 Décembre 2019

Elle est inconsolable. Katrin Köhler, une Allemande qui réside à Maurice, ne sait plus vers qui se tourner. Lakshmi, la chienne qu'elle a recueillie dans un piteux état il y a deux ans, a disparu. Celle-ci aurait été volée par ses anciens propriétaires.

Les larmes aux yeux, Katrin Köhler a du mal à accepter de ne pas avoir de nouvelles de son amie à quatre pattes. «Ma fille Angélina l'avait repérée alors qu'elle fouillait dans une poubelle pour chercher à manger sur la plage de La Preneuse. Elle était maigre et avait énormément de tiques», se rappelle la quinquagénaire. Tout en nous montrant la carte vétérinaire de la chienne et tous les soins qu'elle lui a donnés, Katrin Köhler raconte que quand elle a récupéré la bête, personne n'en voulait. «J'ai appris qu'elle appartenait à des personnes qui habitaient tout près. Ces gens savaient que je l'avais recueillie. Ils me saluaient et me parlaient normalement. Ils jouaient avec quand je l'emmenais se promener sur la plage mais ils ne m'ont jamais demandé de leur rendre leur chien. Ils ne semblaient pas s'y intéresser.»

Ces deux dernières années, Lakshmi accompagnait Katrin et Angélina Köhler partout. Elle a même été dotée d'une puce électronique qui prouve qu'elle était désormais de la famille. Mais il y a deux semaines, raconte l'Allemande, «je n'allais pas être là pendant le week-end et vu que les anciens propriétaires de Lakshmi étaient en bons termes avec moi et que celle-ci était habituée à eux, je leur ai demandé de la garder et ce n'était pas la première qu'ils le faisaient. Une fois, ils avaient gardé Lakshmi en échange d'argent. Cette fois, j'avais laissé à manger et tout ce dont elle aurait eu besoin.»

Cependant, le lundi alors qu'elle va récupérer sa chienne, on l'informe que celle-ci a été donnée à quelqu'un d'autre et que, de toute façon, elle n'en a jamais été propriétaire. «Comment est-ce qu'ils peuvent me faire ça ? Je me suis attachée à cette chienne. Quand elle traînait dans la rue, personne ne semblait vouloir d'elle mais maintenant que je l'ai soignée, on me la reprend ?» martèle Katrin Köhler.

Selon notre interlocutrice, ses voisins ont pris Lakshmi parce qu'ils pensent pouvoir la vendre. «Je pensais devoir partir il y a quelques mois et comme je voulais avoir la meilleure des familles pour Lakshmi et mes chats, j'ai mis des affiches signalant que je vendais mes animaux afin d'être sûre que celui qui m'approche soit un animal lover. Je n'ai vraiment pas besoin d'argent. Je pense qu'ils ont vu cela et ont pensé qu'ils pouvaient faire du business avec Lakshmi», explique-t-elle.

L'Allemande dit avoir porté plainte au poste de police de Rivière-Noire, mais déplore le fait que rien ne semble bouger. «Je ne vais pas bien. Ni Angélina d'ailleurs. Lakshmi nous manque et on ne sait même pas si elle a à manger ou si elle va bien. J'ai supplié pour qu'on me la rende mais ils ne veulent pas.» Toutefois, elle ne compte pas baisser les bras.

Du côté des anciens propriétaires de la chienne, ils soutiennent qu'ils ne font que garder ce qui leur appartient à la base. «Wi li ti ena karapat ek li ti pé marsé partou, mé pou mo frer sa», affirme Nadine Lamarque, qui était chargée de garder Lakshmi. Selon elle, Katrin Köhler n'a aucun droit sur cette chienne car elle ne lui a jamais appartenu. La police, pour sa part, confie que l'affaire est en train d'être traitée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.