Sénégal: Près de 49 milliards de francs CFA pour le budget 2020 du ministère de la Pêche

Dakar — Le gouvernement a octroyé au ministère de la Pêche et de l'Economie maritime, pour l'année 2020, un budget de 48 milliards 893 millions 41 mille 161 francs CFA, a-t-on appris dimanche auprès de la commission des finances de l'Assemblée nationale.

Un rapport détaillé du budget prévu l'an prochain pour ce ministère a été remis aux journalistes lors de la séance plénière consacrée à l'examen de ce projet budgétaire par les députés.

La séance, dirigée par Abdoulaye Makhtar Diop, l'un des vice-présidents de l'Assemblée nationale, a eu lieu en présence du ministre de la Pêche et de l'Economie maritime, Alioune Ndoye, et de son collègue chargé des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, chargés de défendre le budget alloué à la pêche.

Selon le rapport de la commission des finances, le budget 2020 de ce ministère est réparti en quatre programmes : "pêche et aquaculture", "économie maritime", "caisse d'encouragement à la pêche et aux industries annexes" et "pilotage, coordination et gestion administrative".

"Des efforts importants ont été faits depuis quelques années", concernant les financements destinés à la Pêche et à l'Economie maritime, a souligné Abdoulaye Daouda Diallo, rappelant que les fonds alloués à ce secteur étaient seulement de 15 milliards de francs CFA en 2012.

La pêche, "la nouvelle économie bleue" du pays, concentre "12% du produit intérieur brut du secteur primaire", selon le ministre des Finances et du Budget.

"Au regard des nouvelles activités liées (... ) à l'exploitation du gaz et du pétrole, le budget [de ce ministère] sera revu à la hausse, l'année prochaine", a-t-il promis.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.