Algérie: Présidentielle 2019 - Début lundi du scrutin dans les bureaux itinérants

Photo: APS
Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, a convoqué dimanche le corps électoral pour l'élection présidentielle dont la date a été fixée pour le 12 décembre 2019.

Alger — Les électeurs voteront lundi dans les 135 bureaux itinérants que compte le pays, soit trois jours avant le jour du scrutin du 12 décembre pour élire le prochain président de la République.

Le responsable de la communication de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Ali Draâ, avait indiqué jeudi dernier que le vote concernant les bureaux itinérants était prévu 72 heures avant le jour du scrutin du 12 décembre.

Les bureaux de vote itinérants sont rattachés à l'un des centres de vote de la circonscription électorale, selon la loi organique du 14 septembre 2019 modifiant et complétant celle du 25 août 2016 relative au régime électoral.

Le nombre de bureaux de vote itinérants (...), doit obéir aux seuls critères de facilitation du vote des électeurs exclusivement visés par ces dispositions.

Selon l'article 41 la loi organique du 14 septembre 2019 complétant celle du 25 aout 2016 relative au régime électoral, les membres du bureau de vote itinérant peuvent, en cas de besoin, être assistés, dans leur mission et par réquisition du délégué de wilaya de l'autorité nationale indépendante des élections, par des éléments des services de sécurité.

Lorsqu'en application des dispositions de l'article 33 de la présente loi organique, les opérations de scrutin excèdent une journée, "toutes les mesures de sécurité et d'inviolabilité de l'urne et des documents électoraux sont prises par le président du bureau de vote".

Si, pour des raisons d'éloignement ou autres, les membres du bureau de vote n'ont pu rejoindre les lieux prévus pour abriter l'urne et les documents électoraux, le président de ce bureau peut procéder à "la réquisition de locaux satisfaisant aux conditions de sécurité et d'inviolabilité".

L'article 33 dispose que le scrutin ne dure qu'un seul jour fixé par le décret présidentiel prévu à l'article 25 de la présente loi organique.

Toutefois, le président de l'Autorité nationale indépendante des élections peut, sur demande du délégué de wilaya de l'autorité nationale indépendante des élections, décider d'avancer de 72 heures, au maximum, la date d'ouverture du scrutin dans les communes où les opérations de vote ne peuvent se dérouler le jour même du scrutin pour des raisons matérielles liées à l'éloignement des bureaux de vote, à l'éparpillement des populations et pour toute "raison exceptionnelle" dans une commune donnée, par décision publiée, "séance tenante, par tout moyen approprié".

Les électeurs de la communauté nationale établie à l'étranger avaient commencé à voter samedi pour l'élection présidentielle.

Ils sont 914.308 électeurs inscrits au niveau des centres diplomatiques et consulaires à l'étranger à accomplir à partir d'aujourd'hui (Ndlr samedi) leur devoir électoral, selon le fichier électoral national électronique élaboré par l'ANIE.

Le président de l'ANIE, Mohamed Charfi, a affirmé que l'opération de révision périodique des listes électorales, effectuée du 12 au 17 octobre dernier, avait permis le recensement de 24.474.161 électeurs, dont 914.308 électeurs inscrits au niveau des centres diplomatiques et consulaires à l'étranger.

S'agissant de l'encadrement de l'opération de vote, le président de l'ANIE a fait état de la mobilisation d'un total de 501.031 encadreurs, dont 456 encadreurs affectés aux commissions électorales diplomatiques et consulaires.

Au niveau national, 61.014 bureaux de vote ont été mobilisés, dont 135 bureaux itinérants, tandis que le nombre des centres de vote s'élève à 13.181 centres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.