Afrique: COP 25 - Les délégations africaines se sont concertées pour "parler d'une seule voix"

COP 25

 Les ministres africains chargé de l'Environnement ont harmonisé leurs positions, dimanche, à Madrid, pour "parler d'une seule voix pour l'Afrique" à la 25e conférence des Nations sur les changements climatiques (COP 25, 2-3 décembre), a-t-on appris de la délégation sénégalaise.

"Cette réunion a permis à l'ensemble des délégations africaines d'harmoniser leurs positions, afin que lors du volet haut niveau [de la COP 25], nous puissions parler d'une seule voix pour l'Afrique", a dit à l'APS le ministre sénégalais de l'Environnement et du Développement durable.

Le transfert de technologies, la finance climatique, les mécanismes du marché carbone, le Fonds d'adaptation au changement climatique, et l'article 6 de l'Accord de Paris sur le climat constituent l'agent de la réunion dite de haut niveau de la COP 25, a rappelé M. Sall après avoir rencontré ses homologues africains, à Madrid.

L'article 6 de l'Accord de Paris est relatif à la contribution déterminée nationale (CDN), un "référentiel" à l'aide duquel chaque pays prend ses engagements concernant la réduction des "effets" du changement climatique.

"Les CDN doivent être déposées au premier trimestre de l'année 2020", a dit Abdou Karim Sall, ajoutant qu'elles seront toutefois l'objet d'échanges entre les délégations des Etats à la COP 25.

Selon M. Sall, les contributions déterminées nationales doivent être "validées" par les autorités de chaque pays avant d'être envoyées à la conférence internationale sur le climat.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.