Afrique de l'Ouest: UEMOA - Les transactions du réseau monétique privé estimées à 6489 milliards FCfa en 2018

L'Uemoa compte 6 réseaux monétiques d'émission en 2018, dont 4 réseaux majeurs.

Selon la Bceao qui donne l'information, il s'agit du réseau privé des banques, qui traite 70,67% du volume et 64,07% de la valeur des opérations totales. «Le réseau Visa concentre 14,32% du volume et 22,56% de la valeur des transactions monétiques.

En troisième position, le Gim-Uemoa traite 13,11% du nombre et 11% de la valeur totale des opérations réalisées.

Enfin, MasterCard affiche une part de 1,67% en volume et de 2,17% en valeur. Les 2 derniers réseaux UNIONPAY et American Express détiennent moins de 1% de part de marché sur la période visée », informe la Bceao dans sa publication «Rapport annuel sur la monétique régionale dans l'UEMOA - 2018 ».

Elle explique que les transactions privées sont celles réalisées par les banques sur leur propre réseau.

«Ces entités traitent plus de la moitié des opérations de l'Union, à savoir 67 201 723 transactions pour une valeur de 6 489 milliards de FCFA, pour l'année 2018 », révèle la Bceao.

A fin 2018, ajoute l'institution, le réseau du Gim-Uemoa a traité 12 627 206 transactions pour un montant de 1 116 milliards de FCFA.

Le réseau de Visa a enregistré 13 615 221 transactions pour une valeur de 2 292 milliards de FCFA, au titre de l'année 2018.

Quant à MasterCard, elle a géré 1 590 916 opérations pour un total de 220 milliards de FCFA, en 2018.

La Bceao précise que la Côte d'Ivoire, le Sénégal et le Burkina sont les trois pays à concentrer le plus grand nombre de cartes et de terminaux de paiement, au titre de l'année 2018.

La Côte d'Ivoire a traité 33,7% et 53,6%, respectivement, en volume et en valeur des transactions totales de l'Union, soit l'équivalent de 31 millions de transactions pour un montant de 5 430 milliards de francs CFA.

Au Sénégal, au cours de la même période, 18 millions de transactions ont été enregistrées pour une valeur de 1 809 milliards de FCFA.

Au Burkina, le montant total des opérations effectuées, s'élève à 833 milliards de FCFA, équivalant à 13 millions de transactions.

La Côte d'Ivoire effectue le montant le plus élevé des retraits moyens dans l'UEMOA équivalant environ 180 000 FCFA, contrairement au Bénin où le montant s'établit à 56 500 FCFA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.