Tunisie: «Kaligula» de Fadhel Jaziri au démarrage des JTC

Tunis — La pièce «Kaligula » mise en scène de Fadhel Jaziri, a été présentée samedi soir de la salle du 4ème Art, à l'ouverture de la 21ème édition des Journées Théâtrales de Carthage (JTC).

Cette adaptation collective de l'œuvre éponyme d'Albert Camus (Caligula), avec un changement au niveau de l'orthographe, est une coproduction de 2018 entre le Théâtre National Tunisien et Nouveau Film. « Kaligula» de Fadhel Jaziri adopte un décor sobre, fait de tabourets et d'un coussin. Des éléments qui serviront, par leur déplacement successif, à passer d'une scène à une autre, sur un fond musical fait de cet ébruitement d'écoulement d'eau, de pluie et d'un tonnerre incessant.

Les acteurs se présentaient dans l'espace d'un bain maure, enveloppés dans des serviettes blanches, sortant des salles intérieures du bain. Des personnages qui présentent certains «modèles » spécifiques de la société, entre le dictateur ou le dominant, le naïf, le soumis et l'insoumis, le pervers et le vertueux.

Tous les prototypes sont dans "Kaligula», une œuvre qui est dans l'essence même de notre réalité, de notre vécu et des rapports qui caractérisent la société contemporaine. Les dialogues, les conflits ou les tractations entre protagonistes, renvoient à des sujets comme la politique, les funérailles, la mort, la peur, les magouilles et la spéculation.

Sans fil conducteur entre les thèmes évoqués, un choix formel, les scènes se suivent afin de soulever ces sujets en les mettant en valeur par un jeu scénique et dramatique suggestif. Le tout dans l'esprit du Caligula de Camus, mais un «Kaligula» local, à la sauce tunisienne.

"Kaligula" est présenté dans la section itinéraire, hors compétition des JTC. Les représentations théâtrales du premier jour ont débuté au Centre ville de Tunis avec "Marché noir" d'Ali Yahiaoui au Rio (section parallèle) et "Message de liberté" de Hafedh Khalifa au Mondial (section itinéraire).

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.