Togo: Francis Ekon abandonne la direction de la CPP

8 Décembre 2019

Francis Ekon a laissé la présidence de la Convergence Patriotique Panafricaine (CPP, opposition) à Emmanuel Anani Akoli.

'Nous allons œuvrer pour redynamiser et remettre la CPP au sein du jeu politique' a-t-il déclaré.

Il y a du boulot. La formation créée par l'ancien Premier ministre Edem Kodjoà, n'a plus beaucoup d'influence face à une offre pléthorique au sein de l'opposition.

Emmanuel Anani Akoli n'est pas un nouveau venu. Il milite au sein du parti depuis de nombreuses années.

La CPP ne présentera pas de candidat à l'élection présidentielle du 22 février prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.