Algérie: Nécessaire développement du contenu numérique afin de contrer les risques pour la famille

Alger — La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia a mis en avant, dimanche à Alger, la nécessité de développer le contenu numérique en Algérie afin de contrer les risques induits par les nouvelles technologies sur la famille et, par extension, sur la société.

Intervenant à l'occasion d'une journée d'étude sur "l'impact des TIC sur la communication au sein de la famille", Mme Eddalia a indiqué "les éducateurs, les intellectuels et la famille de la presse sont appelés à contribuer au développement du contenu numérique afin de mettre nos jeunes à l'abri des risques qui foisonnent sur Facebook", déplorant "l'intrusion, au sein de la famille, des technologies de l'information et de la communication impactant directement sur les rapports entre ses membres".

Estimant que les TIC ont créé un fossé entre les membres de la famille, réduit le contact familial et consacré l'isolement et les discussions virtuelles avec des étrangers au lieu des échanges au sein de la famille", la ministre a regretté que "la surexploitation des moyens technologiques symbolise désormais la rupture sociétale".

Lire aussi: Tayeb Bouzid appelle à l'élaboration d'une stratégie nationale pour faire face aux défis du numérique

D'autre part, la ministre a expliqué que "l'adhésion de l'Algérie à la société de l'information et l'adoption des TIC dans le processus de l'éducation implique une réflexion sérieuse sur la vulgarisation des outils du contrôle parental et institutionnel".

Rappelant que la rencontre d'aujourd'hui coïncidait avec la Journée arabe de la Femme (7 décembre), instituée par le Conseil des ministres arabes chargés des affaires sociales, Mme. Eddalia a plaidé pour "la nécessaire mobilisation de toutes les instances censées contribuer à l'éducation à l'instar de l'école, la mosquée et la presse, en vue d'orienter la famille dans ce monde numérique".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.