Madagascar: CCI Ivato - Récital de Bessa, digne d'un monstre sacré

Un concert attendu depuis des lustres, enfin les inconditionnels de Bessa ont pu voir leur idole au CCI Ivato vendredi soir. Exceptionnel et émouvant.

Bessa au CCI Ivato vendredi soir, pour certains c'était comme un rêve. Surtout pour ceux ou celles qui chérissaient la variété sobre avec des textes bien élevés. Dans la salle, ce sont surtout les quinquas révolus qui la remplissaient pour cette soirée de gala. « Cela fait un moment que je rêvais de voir Bessa sur scène. C'est la première fois pour moi », révèle Fano Rakotomandimbison, cheveux grisonnant venu avec sa femme. Inutile de chercher des générations 2000 dans le public. Ces derniers le confondraient sûrement avec un épicier de leur quartier. Cependant, pour une soirée, c'en a été une.

Rien que de voir la belle brochette d'artistes qui l'a accompagné tout le long du spectacle. Il y avait Solo Andrianasolo, un disciple des premières heures, Liva Andrianavalona, la surprise de cette nuit. Mais également, Lillie, Njakatiana, Mahery, Ynah, Landy,Misaina et bien d'autres. Avec ses 75 ans, il fallait tout de même soutenir ce monstre sacré de la variété malgache. D'autant qu'il fallait également recycler quelques titres. Si Bessa avait disparu du paysage musical national pendant plus de quinze ans, les oreilles de son public ont tout de même changé avec le temps.

« C'est aussi normal que ce sont les pointures qui partagent la scène avec lui », avoue Ratovo Martin Andrianiera, un sexagénaire entouré d'un groupe d'autres sexagénaires. Vers 19 h, le premier titre a été joué. La salle était studieuse. Bessa fait son apparition. Applaudissement, teinté d'un grand respect. Bessa, c'est tout de même plus de cinquante ans de musique. Les artistes de sa génération ont déjà pour la plupart disparu. Deux heures de spectacle, cela passe vite. Un merveilleux « Jangobo » a fini de faire acquiescer le public.

Pour l'instant, il est encore difficile de dire si Bessa va faire une autre représentation. Pourtant, les personnes venues le voir au CCI Ivato semblaient être restées sur leur faim. Mais dans le regard de Bessa, un petit concert pour la route semble le tarauder.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.