Maroc: L'AMMC présente son guide relatif à la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme

L'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a présenté, récemment à Rabat, son guide pratique relatif à la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (LBC&FT), en présence de l'Unité de traitement du renseignement financier (UTRF).

Ce guide, présenté lors d'un workshop tenu mercredi dernier au profit des dirigeants et intervenants du marché des capitaux, s'inscrit dans le cadre du déploiement de la feuille de route élaborée par l'AMMC en vue de sensibiliser et d'accompagner les acteurs du marché des capitaux pour l'implémentation efficace des obligations relatives à la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, indique l'Autorité dans un communiqué. Il présente d'une manière didactique les exigences légales et réglementaires incombant aux personnes assujetties afin de les prémunir contre toute exploitation à des fins de BC&FT, rapporte la MAP.

Citée par le communiqué, la présidente de l'AMMC, Nezha Hayat, a rappelé le contexte et les enjeux de la LBC&FT à l'échelle nationale et a mis en avant les grands axes de la stratégie de l'Autorité en la matière. "L'édition de ce guide s'inscrit dans le cadre de la démarche de sensibilisation par l'AMMC des opérateurs du marché pour une bonne compréhension des règles et des risques associés aux questions du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme", a-t-elle poursuivi.

De son côté, Jawhar Nfissi, président de l'UTRF, a mis en exergue les efforts engagés par le Royaume dans le domaine de la LBC&FT et le rôle central de l'Unité dans ce processus, et ce en coordination avec les instances nationales et internationales.

Cet événement a également été l'occasion de revenir sur les thématiques liées à la relation entre les assujettis de l'AMMC et l'UTRF, ainsi que les obligations et responsabilités des assujettis en matière de LBC&FT.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.