Togo: 'Tigre Révolution' - 28 arrestations

9 Décembre 2019

Fin novembre, deux attaques semble-t-il coordonnées contre les forces de l'ordre ont eu lieu à Lomé et à Sokodé. Un gendarme est décédé des suites de ses blessures et des armes de service ont été dérobées.

Début décembre, les autorités ont annoncé l'interpellation de 18 personnes impliquées dans ces agressions.

Lundi, le ministre de la Sécurité, Damehame Yark, a annoncé l'arrestation au total de 28 individus membre d'une organisation baptisée 'Tigre Révolution'.

Les diplomates ont été informés par le ministre ce matin. On notait la présence des ambassadeurs de France, des Etats-Unis, de Chine, dU Brésil, d'Allemagne, du Système des Nations Unies et de la Cédéo, notamment.

Le cerveau de ce groupe serait un Togolais vivant en Belgique, 'Master Tiger'. Son objectif, déstabiliser le pays par des actions violentes.

Damehame Yark a affirmé que tout était mis en œuvre pour démanteler le groupe ; la justice est saisie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.