Sénégal: Macky Sall magnifie le partenariat avec la BID

Diamniadio — Le chef de l'Etat a magnifié lundi à Diamniadio le partenariat entre le Sénégal et la Banque islamique de développement (BID) qui est, selon lui, une "institution de son temps".

"Avec un montant cumulé de 3, 3 milliards de dollars et plus d'une centaine de projets dont celui emblématique du Train express régional(TER), la Banque islamique de développement (BID) est assurément un de nos meilleurs partenaires au développement, contribuant ainsi depuis des années à la transformation positive du Sénégal dans plusieurs domaines", a-t-il dit.

Le président Macky Sall s'exprimait au Centre international de conférences Abdou DIOUF (Cicad) de Diamniadio lors du "Transformers Summit" de la BID autour du thème "Bâtir des villes africaines inclusives, sûres et résilientes".

Le président sénégalais a qualifié d"'exceptionnel" le partenariat qui lie la Banque islamique de développement (BID) au Sénégal depuis 1976.

Macky Sall a souhaité que la BID inspire les autres banques de développement.

"La banque de développement, ce n'est pas la banque d'affaires. Il s'agit de vaincre la pauvreté, d'être innovant, généreux et d'apporter une véritable contribution pour la transformation. Ceci mérite d'être entendu par tous ceux qui œuvrent pour le développement", a-t-il demandé.

Selon le chef de l'Etat, les Etats doivent "se transformer" et "changer" de méthodes pour pouvoir satisfaire les besoins des populations.

"La BID est une institution de son temps", a soutenu le président de la République.

Le "Transformers Summit" est organisé annuellement par la BID.

Il regroupe des entrepreneurs, innovateurs et leaders mondiaux dans le but de débattre des défis restant à relever pour la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), notamment l'Objectif 11, à savoir "Faire en sorte que les villes et établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables".

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.