Sénégal: Matam - Le Dg de l'Artp demande aux opérateurs des plans d'action de leurs activités

9 Décembre 2019

Le Directeur général de l'Autorité de régulation des télécommunications et des postes, Abdoul Ly était à Matam ; dans le cadre d'une tournée nationale. Sur place, il a fait part de son ambition d'offrir une qualité des services des postes et des télécommunications en construisant l'équité pour une meilleure prise en charge des zones rurales à travers un Fast- Track.

Un comité régional de développement qui s'est tenu en présence des différents opérateurs de la téléphonie, a permis d'apprécier avec les populations les différents services offerts par ces derniers. Sur la liste, beaucoup de localités de la zone sylvo pastorale et une partie du Ndandé Mayo ne sont pas couvertes par les services des télécommunications et ceux des postes.

Des insuffisances qui, au delà des désagréments qu'elles suscitent à l'endroit des populations, posent aussi des problèmes de gouvernance au niveau de ces zones fortement enclavées sans routes et sans électrification.

Au niveau des zones pourvues, les principales contraintes soulevées sont principalement la perte temporaire de réseaux et l'existence d'interférence surtout au niveau de la frontière que partagent le Sénégal et la Mauritanie.

Jugeant sa présente tournée comme « une approche pragmatique qui permettra de recueillir d'importantes informations afin d'apprécier les véritables actions à mener, sous le sceau de la concertation avec les différents opérateurs », le DG de l'Artp s'est engagé à déployer l'ensemble des leviers de régulation afin d'arriver à l'amélioration de la qualité de service et de la couverture des télécommunications et des postes.

Dans sa formulation, Abdoul Doudou Ly qui préconise le Fast-Track, a appelé les différents opérateurs à présenter des plans d'action qui spécifieront leurs activités suivant le calendrier assujetti. Toute une procédure programmatique qui permettra, selon lui, de mieux évaluer les résultats.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.