Congo-Kinshasa: Des députés exigent la mutation des soldats dans l'Est

9 Décembre 2019

Face aux massacres commis par les rebelles ADF contre les populations civiles du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu (est), l'opinion exige la mutation des officiers de l'armée congolaise.

Plus de 80 députés nationaux plaident pour la mutation des généraux et des troupes basés affectés dans l'est du pays. Ceux-ci ont exprimé cette position le mercredi (4 décembre) lors d'une plénière.

Ces élus suggèrent d'envoyer de nouvelles troupes et commandants non originaires de la région pour espérer plus d'efficacité dans la traque des rebelles ADF (venus d'Ouganda). Ils citent quelques exemples de généraux non originaires de la région et qui ont enregistré du succès sur le terrain : Mbuza Mabe, Bahuma, Mamadou Ndala.

Juvénal Munubo est l'un des députés qui ont fait cette demande. Il est élu de Walikale (Nord-Kivu).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.