Algérie: APN - Adoption du projet de loi portant orientation et organisation des transports terrestres

Alger — Les députés de l'Assemblée populaire nationale (APN) ont adopté, lundi à Alger, à la majorité le projet de loi modifiant et complétant la loi 01-13 du 7 août 2001 portant orientation et organisation des transports terrestres.

Ce texte de loi a été adopté lors d'une plénière de l'APN présidée par Slimane Chenine, président de l'Assemblée, en présence du ministre des Relations avec le parlement, Fethi Khouil, du ministre des Travaux publics et des Transports, Mustapha Kouraba et de membres du staff gouvernemental.

L'article 62 a vu l'introduction d'une sanction consistant à la mise en fourrière du véhicule dans le cas suscité pour une durée de 6 mois.

En cas de récidive, la durée passe à une année avec retrait définitif ou provisoire du permis, outre la mise en fourrière du véhicule.

Une nouvelle sanction pénale au titre de l'article 64 bis a été introduite consistant en une peine d'emprisonnement de six (6) mois à trois (3) ans assortie d'une amende de 100.000 DA à 200.000 DA à l'encontre de quiconque transporte, en quelque qualité que ce soit, des personnes, des marchandises ou des biens, en infraction des règles imposées par les autorités compétentes à dessein de porter atteinte à l'ordre et à la sécurité publics.

Lire aussi: APN: Kouraba présente le projet de loi portant organisation des transports terrestres

Il a rappelé, par la même, l'importance du transport terrestre qui revêt une grande importance pour l'économie nationale.

Dans le rapport complémentaire de la Commission des transports, des transmissions et des télécommunications de l'APN, la commission n'a soumis aucun amendement sur ce projet de loi.

Les nouveaux amendements introduits permettront de faire face à tous types d'infractions et de garantir l'exercice des droits et libertés en matière de transport.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.