Algérie: Efficacité énergétique - Nécessité de sensibiliser les consommateurs

Alger — Le développement de l'efficacité énergétique, l'une des principales bases de la transition énergétique du pays, nécessite une large concertation entre les autorités publiques et les opérateurs économiques ainsi que la sensibilisation des consommateurs, a indiqué lundi à Alger le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab.

A l'occasion d'un séminaire sur l'efficacité énergétique dans les industries électroménagères et électriques, le ministre de l'Energie a rappelé la volonté du secteur de sensibiliser les opérateurs concernés et d'assurer une large concertation autour des défis liés à l'efficacité énergétique des appareils électroménagers.

Pour M. Arkab, l'efficacité énergétique, considérée comme l'une des bases de la transition énergétique, n'a pas été exploitée de manière souhaitable.

Il a ainsi appelé les opérateurs économiques à s'organiser sur le terrain et "à saisir cette opportunité pour améliorer la qualité de leurs produits à travers l'introduction progressive de l'efficacité énergétique, ce qui conduira à des retombées positives au profit du consommateur, de l'industriel et à l'ensemble de la société".

Le ministre a en outre appelé à effectuer un travail de communication et de sensibilisation au profit du consommateur.

Par ailleurs, il a fait observer que la transition énergétique ne se limite pas à la diversification du mix énergétique consacré à la couverture du besoin national d'électricité en augmentation.

Il a ainsi considéré cette transition comme étant une opportunité historique de développer le tissu industriel national via l'émergence de nouvelles filiales orientées spécifiquement vers les équipements énergétiques.

Il a ainsi cité l'exemple des appareils de climatisation dont l'utilisation était moindre lors des années précédentes, devenant aujourd'hui une habitude généralisée dans la société algérienne. Il en résulte, a expliqué M. Arkab, une consommation électrique de plus en plus élevée marquée par un pic de plus de 15.000 mégawatts en juillet et août 2019.

Présent à cette rencontre, le Commissaire national aux Energies renouvelables et à l'Efficacité énergétique, Noureddine Yassaa, a fait savoir que son organisme compte collaborer avec l'ensemble des acteurs nationaux dont l'Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l'utilisation de l'énergie (APRUE) pour promouvoir la rationalisation de la consommation électrique et réviser éventuellement le système d'étiquetage actuel pour hisser l'efficacité énergétique des produits électroménagers.

Il s'agira également, selon M. Yassaa, d'introduire des incitations en faveur des industriels nationaux pour produire des appareils plus performants en terme d'efficacité énergétique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.