Algérie: Retraite - Rachat des années pour les jeunes recrutés dans le cadre du DAIP

Alger — Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Hassan Tidjani Haddam, a fait état, lundi à Alger, de la possibilité pour les jeunes recrutés dans le cadre du Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle (DAIP) de racheter des années de cotisations à la retraite, et ce, suite à l'amendement de la loi sur la retraite, notamment l'article 10 bis.

"Le Gouvernement a adopté une décision importante et historique pour la titularisation définitive et graduelle des jeunes affiliés au dispositif d'aide à l'insertion professionnelle (DAIP) et au dispositif d'insertion sociale des jeunes diplômés", a rappelé Tidjani Haddam à l'occasion de l'ouverture du Salon régional des Start-up.

Soulignant que cette opération, qui a débuté grâce aux efforts de tous les secteurs concernés, "touchera plus de 470.000 bénéficiaires", il a précisé que la première phase concernera courant 2019 un total de 160.000 bénéficiaire et que ces jeunes pourront à la faveur de l'amendement du texte législatif relatif à la retraite "racheter" des années de retraite.

Il a réitéré que ces procédures ont été prises par le Gouvernement pour l'appui et la promotion des start-up, pierre angulaire de la politique d'accès à l'économie du savoir et de création de la richesse et de l'emploi.

De son côté, le Directeur général de l'emploi et de l'insertion au ministère du travail, Mohamed Charaf-eddine Boudiaf a indiqué, dans une déclaration à l'APS, que cette décision s'inscrit dans le cadre du décret exécutif relatif à la titularisation des bénéficiaires des dispositif d'aide à l'insertion professionnelle et d'insertion sociale des jeunes diplômés, gérés par le Ministère de la solidarité nationale, ajoutant que "tous les bénéficiaires seront insérés définitivement dans le cadre d'un programme graduel qui donnera la priorité à l'ancienneté".

La première étape, qui concerne 160.000 bénéficiaires, s'étale entre octobre et décembre 2019, la deuxième étape est prévue l'année prochaine et concernera 105.000 bénéficiaires, dont ancienneté au dispositif varie entre 3 et 8 ans, tandis que la troisième concerne les fonctionnaires (100.000), dont l'ancienneté est de moins de 3 ans, et sera mise en oeuvre en 2021.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.