Guinée: Les anciens cadres de GPT accusent Kassory de les avoir trahi

9 Décembre 2019

Vive tension entre Kassory Fofana et ses anciens amis du GPT, les mises en gardes se multiplient. Visiblement depuis sa nomination il y a un an et quelques mois, il n'y a pas de contact entre le premier ministre Kassory Fofana et les cadres de l'ancienne Guinée pour tous (GPT).

La tension est vive et promet d'exploser. Le chef du gouvernement est accusé de s'être servi de ses anciens proches pour devenir premier ministre puis les abandonner.

Interrogés par Verite224.com, les anciens proches de l'actuel premier ministre ont eu des mots très durs à l'endroit de Kassory Fofana. Un ancien membre du bureau exécutif sous couvert d'anonymat parle de "trahison".

Il explique que cette situation a commencé à partir du moment où Kassory Fofana a décidé unilatéralement de fusionner son parti, la Guinée pour Tous (GPT) au sein du RPG arc-en-ciel.

"Malheureusement le parti a été dissous dans le RPG arc-en-ciel sans qu'il n'y ait de véritables discours entre les deux partis. C'est cette conséquence que nous sommes en train de vivre aujourd'hui.

Vous savez les structures politiques sont les instruments de conquête de pouvoir, il est bon de se hisser.

Il est aussi bon quand on est dissous dans un parti politique de bénéficier les retombées sur le plan politique et administratif. Il est très sélectif dans les affaires sociales en accordant plus d'importance à certains qui lui sont proches", explique cet ancien haut cadre de GPT.

"Parmi les conséquences, la plupart de nos éléments n'ont pas intégré le RPG arc-en-ciel. Quand vous prenez les éléments qui ont réellement œuvré pour que le GPT soit bien implanté notamment la coordination de la Basse Guinée, le Général Facinet Touré, Wonyetafé, tous ces éléments aujourd'hui se trouvent en train d'observer pour voir ce qu'il faut faire.

Parmi les conséquences il y a d'autres qui sont allés dans d'autres partis politiques. D'autres ont préféré créer le GPT renouveau pour attirer les militants de GPT. Certains responsables et sympathisants sont autour du Kountigui de la Basse Guinée, Elhadj Sékhouna Soumah", poursuit cet ancien proche de Kassory Fofana.

Selon lui, depuis sa nomination, aucun cadre du GPT n'a été intégré au sein du RPG et dans l'administration. "Il n'y a pas de communication entre Kassory et ses cadres. Kassory n'a pas respecté ses engagements.

Quand vous travaillez avec quelqu'un vous dites que quand je vais arriver au pouvoir je vais faire ceci je vais faire cela.

La primature est aussi un pouvoir à un niveau élevé. Il n'est pas dit qu'il doit faire face à tout le monde mais quelques-uns qu'il peut coopter pour les mettre quelque part cela n'a pas été fait".

Certains cadres malgré des multiples tentatives n'arrivent pas à rencontrer Kassory Fofana. "Je suis quelqu'un quand, je t'appelle une fois, deux fois tu ne prends pas le téléphone, je viens chez toi une ou deux fois j'ai du mal à accéder à toi, je ne vais plus repasser" martèle-t-il.

Un autre ancien membre du bureau exécutif du défunt GPT a des mots très durs à l'endroit du premier ministre qu'il accuse de les avoir utilisés pour arriver à ses fins. "C'est un roublard", lance-t-il. "Kassory a abandonné ses anciens cadres.

Parmi nous il y a des agents à la recherche de l'emploi, nous avons des gens qui sont à la recherche des marchés si ces gens n'arrivent pas à l'avoir je peux dire que c'est un abandon. Il a fini par meubler son cabinet il n'y a aucun cadre du GPT", dénonce-t-il.

Poursuivant, il ajoute que la porte n'est pas fermée mais tout peut changer. Ce n'est pas exclu qu'ils quittent Kassory Fofana pour rejoindre une autre formation politique. "On est ouvert, s'il appelle quelqu'un l'intéressé vient ils vont parler mais s'il n'appelle pas. Vous savez la nature a horreur de vide.

Ce qui reste clair les élections qui vont venir chacun de nous prendra part selon ses propres convictions. Aujourd'hui on a le choix entre le FNDC, la coordination de la Basse Guinée, l'UFR, l'UFDG, le RGP qui sont en train de copter certains parmi nous.

Jusqu'à preuve de contraire je suis au RPG. Mais si le RPG ne m'utilise à bon escient j'irai là où on peut m'utiliser avec d'autres partis", conclu-t-il.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.