Cote d'Ivoire: Communication audiovisuelle - Les instances de régulation en faveur de l'adaptation des législations à l'évolution technologique

Les participants au colloque international sur la régulation de la communication audiovisuelle en Afrique de l'Ouest ont souligné, le 9 décembre 2019, la nécessité d'adapter les législations nationales aux mutations technologiques dans ce secteur.

Au cours de la session sur la gouvernance du système audiovisuel en Afrique de l'Ouest, Ismaël Nignan, membre du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) du Burkina Faso, a évoqué la mise en place d'une gouvernance juridique et institutionnelle qui tient compte des mutations technologiques.

Quant au Conseiller Spécial du Premier Ministre et Directeur de la Communication de la Primature, Bakary Sanogo, il a mis en exergue le bien-fondé d'un cadre de régulation adapté aux risques liés à la propagation des infox.

D'autres participants à cette session ont partagé ce point de vue, en relevant l'urgence pour les instances de régulation d'entrer dans l'ère numérique, à travers un cadre réglementaire adapté.

Le colloque est organisé par la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle de Côte d'Ivoire (HACA) sur le thème: "la régulation de la communication audiovisuelle en Afrique de l'Ouest; enjeux et perspectives".

Il réunit les responsables des instances de régulation de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Et s'articule autour de trois grandes thématiques: la gouvernance du système audiovisuel en Afrique de l'Ouest; les défis de la régulation de l'audiovisuel face aux évolutions et mutations technologiques, et les perspectives de la régulation de la communication audiovisuelle en Afrique de l'Ouest.

Son objectif est de mieux appréhender les enjeux et envisager les perspectives de la régulation de la communication audiovisuelle, afin de mettre en place les mécanismes d'une régulation efficiente.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.