Sénégal: ODD - La pêche INN jugée nuisible aux efforts des Etats membres de la CSRP

Saly-Portudal (Mbour) — La pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) a un impact négatif sur les efforts des Etats membres de la Commission sous-régionale des pêches (CSRP) relativement à l'ateinte des objectifs de développement durable" (ODD), a déclaré lundi le capitaine de vaisseau Mamadou Ndiaye, directeur de la protection et de la surveillance des pêches (DPSP).

"La pêche INN impacte négativement les efforts de nos Etats membres pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD)", a-t-il notamment dit.

En plus de la raréfaction de la ressource qu'elle occasionne, cette forme de pêche constitue aussi "un facteur multiplicateur de la pauvreté et de l'insécurité alimentaire", a-t-il lancé.

Il intervenait à la 2e réunion du groupe de travail, de suivi, de contrôle et de surveillance pour le partage et l'évaluation de l'an 1 du projet d'amélioration de la gouvernance régionale des pêches en Afrique de l'Ouest (PESCAO), financé par l'Union européenne (UE).

Il explique que la pêche INN engendre des "pertes économiques considérables", favorise la destruction de la biodiversité et augmente le chômage.

Dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE), le gouvernement a réalisé des "investissements lourds" pour faire face à la problématique de l'insécurité alimentaire en général et pour lutter contre la pêche INN, en particulier, a-t-il rappelé.

Il cite, entre autres, le renouvellement du potentiel de la Marine nationale et de l'Armée de l'air qui a acquis de nouveaux avions, le renforcement des équipements techniques et des infrastructures de la DPSP, et l'augmentation des dotations budgétaires des parties prenantes de l'action de l'Etat en mer.

"Il s'y ajoute une meilleure implication des professionnels du secteur de la pêche et des communautés côtières dans la surveillance des pêches", a-t-il poursuivi.

Le DPSP se dit convaincu que la subvention financière de l'UE participera à faire fléchir la courbe de la surexploitation des ressources halieutiques de la sous-région ouest-africaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.