Angola: L'Exécutif et le FMI signent un contrat de gestion financière

Luanda — Le ministère des Finances, représentant le gouvernement angolais, et le Fonds monétaire international (FMI), signent mardi un accord de gestion des finances publiques, pour la mise en place d'un programme de assistance technique.

L'accord prévoit également la programmation du cadre macro budgétaire et l'amélioration de la gestion des investissements publics.

Le projet de trois ans est financé par la Commission européenne et géré par le Département des affaires fiscales du FMI, selon le document parvenu lundi à l'Angop.

Le programme comprend quatre objectifs stratégiques, notamment l'amélioration des lois sur la gestion des finances publiques et l'efficacité des institutions, la préparation d'un budget complet, crédible et fondé sur des politiques efficaces.

L'identification, le suivi et la gestion des risques budgétaires et l'amélioration de la couverture et de la qualité des rapports budgétaires pour aider à surveiller les finances publiques sont deux autres piliers de la mise en œuvre de ce projet.

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé jeudi dernier (05) la troisième subvention à l'Angola de 247 millions de dollars, sur un total d'un milliard 48 millions, dans le cadre du programme de réforme convenu avec le gouvernement angolais.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.