Congo-Brazzaville: Festival Boya kobina - La cinquième édition se déroule du 9 au 14 décembre

L'annonce a été faite par les organisateurs de ce rendez-vous des rencontres internationales de danse et de musique de Brazzaville, au cours d'une conférence de presse tenue le 7 décembre, à l'Institut français du Congo (IFC).

La cinquième édition du festival a lieu à l'Espace Baning'Art, au cœur du quartier Kombé. Elle a une dimension internationale avec la venue de compagnies de France, du Cameroun, de la République démocratique du Congo (RDC) et du Congo.

Cette année, l'événement dirigé par Delavallet Bidiefono prévoit des spectacles, des concerts, des projections, des stages, des rencontres. Durant six jours, quatre compagnies internationales vont prester. L'association Mobembo prévoit neuf concerts, dix-sept représentations à l'Espace Baning'Art (Kombé) et à l'IFC de Brazzaville ; des rencontres avec les artistes; trois stages proposés par des chorégraphes internationaux et six projections de films.

Parlant du site du festival, les organisateurs ont indiqué que depuis 2014, l'Espace Baning'Art est le premier lieu indépendant dédié à la création contemporaine et à la danse au Congo. Il est devenu, sous l'initiative du chorégraphe DeLaVallet Bidiefono, un espace de création, de diffusion et de formation unique et essentiel dans le paysage culturel et artistique du pays. Plusieurs représentations et projections vidéo ainsi que des films de danse sélectionnés y sont prévus. Pour sa part, l'IFC de Brazzaville, partenaire du festival, accueillera deux soirées, les 10 et 11 décembre. Les stages se dérouleront également dans le studio de cet institut.

Des chorégraphes internationaux reconnus (Hafiz Dhaou... ) et chorégraphes émergents de la région centrale seront présents pour la première fois à ce festival.

La transmission et la formation au cœur du projet

Le chorégraphe Zora Snake du Cameroun mènera un atelier autour de la question du courage, de l'esthétique et de la liberté de création. C'est donc aux artistes de créer, dans un espace mental, physique et psychologique, un dialogue entre leurs actions et l'intégration sociale au sein de leur démarche artistique. L'Espace Baning'Art est avant tout un lieu de résidence artistique qui accueille les chorégraphes congolais. La transmission et la formation sont au cœur du projet.

Plusieurs artistes congolais de Brazzaville et Pointe-Noire présenteront leurs dernières créations. Un temps sera consacré aux « projets en cours » pour donner à voir les prémices de certaines œuvres. A cette occasion, l'artiste Shipata et les Kongo culture lanceront également leur nouvel album "Temps de vérité".

Quant aux projections vidéo de films de danse, un écran sera installé au cœur du quartier Kombé. La programmation cinématographique présentera des films n'ayant jamais été montrés au Congo. C'est le cas de "Kongo", d'Hadrien La vapeur et "Corto Vaclav" dont la première projection aura lieu à l'IFC, le 13 décembre, et une seconde au sein de Kombé.

Rappelons que ce festival se tient en partenariat avec l'Organisation internationale de la Francophonie, l'IFC de Brazzaville, l'Espace Baning'Art, la Cité Musicale (Metz), l'Association Globe Trot'Art, la Compagnie Baninga et Mobembo. En prélude à sa tenue, une soirée de présentation a eu lieu avec le concert Magnum et le fleuve Congo à Makusa.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.