Cote d'Ivoire: Admission à la cote de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières - Les entreprises du Portefeuille de l'Etat instruits sur l'importance

Dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan d'Actions Opérationnelles 2019 (PAO 2019), le ministère de l'Economie et des Finances a initié un atelier de sensibilisation des entreprises du Portefeuille de l'Etat sur l'importance de leur admission à la cote de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM).

Le ministre de l'Economie et des finances, Adama Coulibaly à travers son directeur de cabinet adjoint, a indiqué à l'ouverture dudit atelier que la participation de la population à l'introduction en bourse d'une société permet à la fois d'atteindre des objectifs économiques et politiques.

"Cet atelier qui réunit, les professionnels de la Bourse et les Administrateurs des Entreprises du Portefeuille de l'Etat apparait donc comme une opportunité pour présenter les avantages liés à l'admission à la cote de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières ", a-t-il dit.

Le Secrétaire exécutif du PDESFI, Fanny Siak, a, pour sa part, insisté pour dire que la Bourse assure le lien essentiel entre les agents économiques qui cherchent à placer leur épargne (ménages, investisseurs individuels ou institutionnels), et les sociétés en quête de financements assurant leur croissance et développement.

"Il importe donc de réfléchir sur les leviers pouvant faciliter l'admission des Entreprises du Portefeuille de l'Etat à la cote de la Bourse" a-t-il expliqué.

Le directeur général de la BRVM, Amenounve Edoh Kossi a expliqué que l'admission desdites entreprises à la cote permet, entre autres, d'améliorer leur gouvernance, de réduire le risque systémique et de développer l'actionnariat populaire.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.