Afrique Centrale: Organisation internationale pour le Bambou et le rotin - Le bureau Afrique centrale inauguré

La cérémonie officielle d'ouverture de ce siège a eu lieu vendredi dernier en présence de plusieurs membres du gouvernement au lieudit derrière usine Bastos.

Pas moins que le directeur général adjoint de l'Organisation internationale pour le Bambou et le rotin (Inbar), Lu Wenming et le président du Conseil fraîchement élu pour ouvrir officiellement le bureau régional pour l'Afrique centrale de cette instance. Ce bureau qui a une couverture régionale notamment toute l'Afrique centrale et l'Afrique de l'Ouest dont l'accord de siège a été signé en septembre 2018 à Pékin en Chine.

La cérémonie s'est déroulée vendredi dernier en présence du ministre des Relations extérieures et du ministre de l'Agriculture et du Développement rural. Pour le ministre des Forêts et de la Faune, président du Conseil d'Inbar élu il y a quelques jours pour les deux prochaines années. L'évènement de vendredi dernier était lourd de sens. « L'objectif du bureau est de pouvoir renforcer la présence de Inbar en Afrique centrale qui a un très grand potentiel, notamment le bassin du Congo.

Il est question de pouvoir accompagner ces pays qui ont déjà de la forêt. Mais souvent, avec des problèmes de création d'emplois, de dégradation de la forêt, nous venons donc avec le bambou et le rotin comme un appui au développement pour les pays membres », va expliquer Réné Kaam, directeur chef de bureau régional Afrique centrale. Ce qu'il faut également savoir c'est que le potentiel de ces matières est très grand. En effet, le bambou et le rotin c'est un chiffre d'affaires de plus de 60 milliards de dollars dans le monde sur près de 10 000 produits dérivés impliquant divers secteurs.

Avant la cérémonie, lLu Wenming venu de Beijing a été reçu en audience par le Minfof. « Le ministère est un partenaire d'Inbar. Nous ouvrons le bureau régional de l'Afrique centrale afin d'aider le Cameroun et les pays francophones voisins à développer le bambou et l'industrie du rotin. », va confier l'hôte du Minfof.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.