Ouganda: L'opposant ougandais Bobi Wine rencontre son homologue sud-africain Julius Malema

Le chanteur et député ougandais Bobi Wine est en visite en Afrique du Sud. Le leader du mouvement People Power, le pouvoir du peuple, en a profité pour donner un concert le weekend dernier à Johannesburg et surtout y rencontrer son homologue sud-africain, le leader des Combattants pour la liberté économique, EFF, Julius Malema.

Tous les deux sont jeunes, portent un béret rouge et prônent la révolution dans leur pays respectif. D'un côté, Bobi Wine, devenu la principale figure d'opposition en Ouganda, dénonce l'injustice sociale et tente empêcher le président Yoweri Museveni de briguer un sixième mandat aux prochaines élections.

De l'autre, Julius Malema, congédié du parti historique sud-africain, l'ANC, pour avoir été trop critique et devenu en quelques années seulement, la troisième figure de l'opposition.

Rien de plus normal qu'une rencontre entre les deux hommes. D'autant que Julius Malema avait publiquement dénoncé l'année dernière les violences policières contre son camarade.

Selon l'entourage de l'opposant ougandais, les discussions ont porté sur la xénophobie, la révolution et le besoin de renouveler une classe politique vieillissante et déconnectée de la jeunesse.

Avant de quitter le pays en fin de semaine, Bobi Wine doit encore rencontrer un autre opposant sud-africain, Mmusi Maimane. Il dirigeait, il y a encore quelques semaines, le plus gros parti d'opposition, l'Alliance démocratique (DA).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.