Congo-Kinshasa: Budget 2020 - Sylvestre Ilunga aux prises avec les sénateurs aujourd'hui !

Après avoir gagné l'assentiment des députés qui ont, d'abord, déclaré recevable, puis adopté, à la majorité absolue, le projet de loi de finances exercice 2020, sous réserve de quelques recommandations formulées par la Commission Ecofin, le Premier ministre Sylvestre Ilunga va devoir, cette fois-ci, conquérir le Sénat où sera examiné, ce mardi 10 décembre, en seconde lecture, ce texte de loi dont le budget est évalué à hauteur de 16.895,8 milliards FC, soit près de 10 milliards de dollars américains. La Chambre haute du Parlement dirigée par Alexis Thambwe Mwamba constitue en effet la dernière ligne droite, avant la promulgation par le Chef de l'Etat de ce qui sera, en définitif, non pas le projet mais la Loi de finances 2020.

Pour sa première intervention au Sénat, Ilunga Ilunkamba présentera, sans doute, cette loi de finances, en tenant nécessairement compte des préoccupations des élus nationaux et dûment, des recommandations émises par la commission Ecofin de l'Assemblée nationale que chapeaute, en passant, le député Remy Massamba de l'Udps.

Avis !

Cette commission avait, d'ailleurs, lors de la plénière du jeudi 5 décembre, jour du prononcé des députés nationaux sur l'adoption de ce texte budgétaire, dressé ses recommandations, d'une part, au Gouvernement en matière des recettes et des dépenses et d'autre part, aux régies financières dont la DGI, la DGDA et la DGRAD.

Concernant les recettes, l'équipe Ilunga Ilunkamba tient principalement à accélérer la mise en œuvre des mesures d'accompagnement non encore exécutées en vue de favoriser une bonne maximisation desdites recettes. Aussi, la commission avait-elle insisté sur la réforme du système fiscal ; le renforcement du mécanisme de saisie et de traçabilité des recettes des budgets annexes et des comptes spéciaux au Trésor public ; la certification des réserves des ressources minières, gazières, pétrolières et forestières du pays ; etc. Et, le renforcement de contrôle du fichier des effectifs des agents de l'Etat ; les dispositions légales concernant les procédures d'exécution des dépenses de l'Etat ; le fait de s'assurer que les recettes perçues en devises soient aussi encaissées en devises ; sont, par ailleurs, l'essentiel des recommandations formulées par la Commission Ecofin, en matière de dépenses.

Innovations

A ceci, faudrait-il renseigner que Sylvestre Ilunga a, d'ores et déjà, tracé, dans cette loi de finances, sept principales innovations, dans le sens de la mise en œuvre en année pleine du programme gouvernemental. Il a eu, en effet, à soulever l'effectivité de la gratuité de l'enseignement à travers, entre autres, l'augmentation salariale ou la mécanisation des enseignants non payés ; la couverture sanitaire par la construction, la réhabilitation et l'équipement des infrastructures sanitaires ; le démarrage du port en eau profonde de Banana ; le fonctionnement effectif de la Caisse nationale de péréquation ; la mise en place d'une infrastructure financière et des marchés ; l'informatisation de la chaîne de la recette ainsi que la mise en place du Fonds minier pour les générations futures.

Réédition des comptes

En outre, la plénière de ce mardi, signale-t-on, sera consacrée au traitement de la loi sur la réédition des comptes exercice 2020 que présentera le ministre des finances, José Sele Yalaghuli.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.